Bonjour,

J’ai envie depuis très longtemps de te présenter tous les lieux et les acteurs qui me semblent incontournables pour consommer en conscience à Nantes, une vision non exhaustive de comment être un consommaCteur à Nantes, en somme.

J’ai tellement à dire sur le sujet, que cet article sera le premier de la série « Être consommaCteur à Nantes ». Il sera consacré à Ta cuisine ! Dans les prochaines semaines tu trouveras ici « Dans ta salle de bain », puis « Dans ta chambre », « Dans ton salon et au bureau » et enfin « Dans tes toilettes » oui, oui ! 😌

La soirée que j’animais mercredi 11 avril 2018, à La Conciergerie pour Îlink Association me donne l’occasion de revenir sur certains lieux dont nous parlions, et bien d’autres informations que nous n’avons pas eu l’occasion d’évoquer.

Tout d’abord, contextualisons :

C’est quoi l’économie circulaire ?

Notre système linéaire considère les ressources comme inépuisables, il produit, il consomme, et il jette. Les déchets sont infinis, sont polluant et détruisent l’environnement.

Passer à un système circulaire, personnellement, c’est :

– Accepter que je suis responsable de tous les déchets que je produis, y compris quand je ne les achète pas directement (prospectus dans la boite aux lettres, les gadgets offert…), y compris quand la poubelle dans laquelle je les jette ne m’appartient pas (gobelets en plastique de la fontaine à eau, serviette en papier au restaurant, cuillère de ma crème glacée…)

– Réduire sa consommation d’emballage à la source, à l’achat (acheter en vrac, refuser les sacs, apporter ses propres contenants, privilégier le recyclable/biodégradable), refuser les emballages inutiles

– Avoir conscience de son pouvoir d’agir, son pouvoir de consommateur, chaque €uro dépensé est un vote, il soutient une façon de fonctionner.

– Se poser les bonnes questions…
A quoi ressemble le cycle de vie du produit que j’achète dans sa totalité?
Où et comment a-t-il été conçu ?
Quelles sont les conditions de travail des personnes qui ont contribué à sa production et à son transport?
Quels moyens, quelle énergie, sont utilisés pour qu’il soit transporté jusqu’à moi ?
Quel est sa durée de vie ?
Les pièces se changent-elles facilement s’il tombe en panne ?
Est-il réparable ?
Est-il recyclable dans ma ville ?
Comment va-t-il être recyclé ?
Comment sera-t-il détruit ?
Pourra-t-il être réutilisé et comment ?
(Je me pose toutes les questions lorsque j’achète quelque chose ! Je me fatigue parfois… 🙄)
Les réponses que je trouve ou que je déduis ne me satisfont pas toujours, alors j’essaie juste de faire au mieux et de trouer le bon équilibre, entre éthique, bien-être et justesse, sans culpabiliser.
Se poser les questions c’est déjà être sur le bon chemin.

Ici à Nantes, nous avons tout : les services, les acteurs, les infrastructures pour nous aider dans nos démarches.

Je te présente dans la suite de l’article une liste non-exhaustive des lieux qui te permettent de consommer durable, éthique, en réduisant tes déchets.
Les liens et les ressources qui complètent cette liste te serviront si tu veux aller plus loin pour t’informer et/ou t’engager. Je t’invite à m’écrire ou à proposer des compléments en commentaire de cet article.

La première chose à faire est peut-être de consulter Cartoquartiers, une mine d’informations utiles et collaboratives, ou bien Vrac à Nantes qui recense tous les lieux qui acceptent de vendre des produits en vrac dans les contenants des clients, ou encore celle de Mieux Trier à Nantes, la plus complète concernant les lieux de dépôt et de tri des déchets.

Mutualise les services et tes outils avec AlloVoisins, ou l’application mobile Mutum

Répare à l’atelier de coréparation,  le prochain et le samedi 19 mai à la Ressourcerie de l’île, ou à vélo campus

Et donc…

Être consommaCteur dans ta cuisine

Trie tes déchets : Rendez-vous sur le site de Nantes Métropole et n’hésite pas à utiliser l’application mieux trier à Nantes sur le site internet ou l’application Android et IOS
Achète en vrac : Essaie les magasins exclusivement dédié au vrac, O Bocal et Day by day, et apporte tes propres contenants dans les magasins bio .
Achète de saison : Regarde la provenance des fruits et légumes que tu achètes, pour t’aider un tableau ou un dessin des fruits et légumes de saison pour les garder en mémoire, ça peut aider, il y a ceux de Claire-Sophie qui sont vraiment magnifiques.
Le calendrier des fruit et légumes de saison de Nantes Métropole donne des réponses en local.
A noter, Graine d’ici livre à Nantes et sa région des fruits et légumes des producteurs de la région, et Vite mon marché, vous livre à Nantes.
Bien sûr les AMAP de quartier et puis il y a l’ADDA, un très bel exemple efficace pour transmettre, préserver et évoluer.
Dans ton supermarché privilégie les rayons Zéro Gaspi, une entreprise nantaise qui met en valeur les denrées à date courtes dans les supermarchés.

Cuisine tes restes grâce à  Frigo magic par exemple.

Si tu veux t’engager et donner de ton temps contre le gaspillage alimentaire, rejoins DLC, un des projets nantais les plus malins et efficients !

L’électroménager d’occasion chez Envi 44

Rejoins le groupe Facebook Zéro Déchet Nantes, pour poser tes questions et t’informer, je suis une des administratrices.

Je t’invite vivement à ajouter en commentaire tes lieux et tes habitudes favoris nantais, s’ils ne sont pas cités dans ces articles
Je complèterai cette article avec tes retours et avec mes trouvailles, reviens y jeter un œil de temps en temps.

photo Nantes: © Mathieu LEFEVRE / www.matheophoto.com
illustrations : Véronic Durand, Boris